L’association La Rebelle Verte est crée en novembre 2019. Après 15 ans d’activités, nous avons eu besoin d’être à l’écoute de nos valeurs et de mettre du sens dans ce qui nous porte au quotidien, dans nos professions ou nos loisirs, et le partager en résonnance autour de :

L’engagement pour changer nos consciences et contribuer à l’équilibre de nos liens avec les « hommes oubliés » et le monde du vivant par :

la défense du droit des peuples autochtones
la préservation de l’environnement
l’accompagnement d’actions sociales

Les financements sont garantis par des fonds de dotations générés et définis individuellement à chaque vente par des jetons « solidaires » pour l’achat

des créations artisanales locales
des créations par des coopératives d’artisans dans d’autres pays du monde
des prestations de loisirs sportifs avec La Belle Verte et bientôt d’autres prestataires

La Rebelle Verte s’appuie sur le tourisme d’aventure qui évoque

le nomadisme des hommes
la présence et l’immersion à la nature
l’engagement individuel, la solidarité du collectif
le voyage, la découverte des cultures, de l’Autre
les rencontres, le partage, la cohésion

Et l’artisanat qui valorise,

l’ingéniosité des premiers hommes
la transmission d’un héritage ancestral
l’échange culturel entre peuples du monde
les matières brutes, naturelles ou recyclées
les inspirations ethniques

LES SOUTENIR ET SE REBELLER ENSEMBLE

La Rebelle Verte - Survival (1)
La Rebelle Verte - Kogis
La Rebelle Verte - Environnement 2

Sur Terre pour le droit des peuples autochtones

SURVIVAL INTERNATIONAL

Survival International se bat pour les peuples autochtones, la nature, et toute l’humanité

 » De l’Amazonie au Kalahari, des jungles de l’Inde à la forêt tropicale du Congo, nous travaillons en partenariat avec les peuples autochtones pour protéger leur vie et leurs territoires. Ils sont victimes de racisme, du vol de leurs terres et de violence génocidaire – simplement parce qu’ils vivent différemment. Il faut y mettre fin.

Nous n’acceptons aucun financement provenant de gouvernements ou de grandes entreprises : notre intégrité est notre force. Nous dépendons donc entièrement de vos dons : sans vous, Survival n’existe pas. »

En Colombie pour le territoire des
« Gardiens de la Terre »

TCHENDUKUA  & LES KOGIS

Tchendukua – Ici et Ailleurs accompagne les peuples « racines », autochtones, « là-bas », dans cet « ailleurs » qu’est la Sierra, afin qu’ils puissent reprendre possession de leurs terres, et d’une manière générale, tenter de faire face aux agressions multiples de notre modernité. Chaque terre restituée, chaque arbre préservé est une victoire.

L’enjeu ne se situe pas uniquement là-bas. Sans doute est-il aussi « ici », chez nous, au cœur de nos modernités, dans notre capacité à faire évoluer notre regard, notre compréhension du monde et des choses, à comprendre et apprivoiser cette frénésie compulsive du toujours plus, toujours plus vite.

 

En Ariège pour la préservation
de la Nature et de la Rivière 

ACTIONS ENVIRONNEMENTS

Parmi les différentes activités, nous avons à cœur de présenter l’association Le Chabot, association dont le bureau est totalement constitué de bénévoles. Elle est agréée association de protection de l’environnement et membre  de France-Nature-Environnement (FNE).

Elle est la gardienne de nos rivières ariégeoises, de nos plans d’eau et plus largement de toutes atteintes portées à la nature en Ariège, parfois ailleurs aussi… Depuis des années La Belle Verte fait un don annuel pour l’aider à payer les avocats qui défendent les dossiers pour le bien-être de nous tous sur le territoire.

La Rebelle Verte s’engage également avec son réseau à des actions de nettoyage de la rivière. 

LA BOUTIQUE VITRINE – ARTISANAT & TOURISME ENGAGE

Lieu : 21 rue Labistour - 09000 FOIX (plein centre)
Boutique La Rebelle Verte
Canoraft

Si vous êtes là, c’est que vous préférez peut être acheter vos activités à La Belle Verte avec la volonté de vous engagez en même temps pour un projet de Rebelles. C’est possible et fortement conseillé :))

Balade canoe ariège

Virginie :  » Entre gestion de La Belle Verte, de l’association et du quotidien, je trouve à peine la temps de m’installer à mon atelier mais je m »accroche au rêve d’un hiver dédié à l’artisanat . Mes projets s’inspirent de photos transférées sur la matière, du tissus naturel, des peinture à base d’ocres du local et du thème de la Préhistoire, l’Ariège dans sa puissance artistique depuis les Origines. 
J’aime beaucoup l’artisanat local qui travail avec les éléments bruts et locaux, l’argile, le bois, l’osier. Et également l’artisanat ethnique inspirés des savoirs faire ancestraux et des cultures du monde »

Coussin préhistoire
Portant bijoux
Photo sur bois
Pot de fleur grès
Bol en bois
Panier osier
Sac à sous-vetements
Dessous de verre
Décoration de noel

 REBELLE DU TOUT’BUSINESS
L’ENGAGEMENT avec le CLUB

LE CLUB DE KAYAK à la mode d’antant
Authentique, bucolique et familial !

canoraft ariege- guide en kayak
campement au loin
le-klub-min

évolution

Séance Ecole de Pagaie

convivialité

Sortie week-end

découverte

Environnement

La Dépèche Publié le 
Saverdun. Un nouveau président pour relancer le club de canoë-kayak 
Bertrand Sirey veut faire partager la pratique du canoë-kayak et ses valeurs. DDM
 

Bertrand Sirey a été élu à l’unanimité président du club de canoë-kayak, lors de l’assemblée générale qui a eu lieu mardi dernier. Sa volonté, avec la nouvelle équipe : relancer le club.

Pouvez-vous vous présenter ?

Depuis plus de vingt ans, je suis un pagayeur passionné entouré par de nombreux amis kayakistes, pour la plupart guides professionnels comme moi. J’ai aujourd’hui besoin de partager cette passion dans une dynamique autre que professionnelle.

Pourquoi avoir accepté la présidence ?

Poussé par un élan commun et des énergies avec des compétences diverses, je désirais fédérer un groupement de personnes pour faire partager la pratique du canoë-kayak et ses valeurs.

Pouvez-vous présenter le club de canoë-kayak ?

 

Actuellement, nous sommes sur la reprise d’un club mis en sommeil depuis deux ans. Ce club a connu un engouement certain auprès de nombreux kayakistes. Son implantation idéalement située au bord de l’Ariège et les infrastructures existantes vont permettre de mettre en place une activité dès le début de l’année 2022.

Quels projets comptez-vous impulser ?

L’équipe pour la reprise du club s’est constituée autour d’une bande d’amis passionnés et diplômés, ayant des valeurs communes. Nous souhaitons partager notre passion autour d’écoles de pagaie régulières, sensibiliser à l’environnement pour inculquer le respect de la ressource en eau et du milieu naturel, susciter du lien et de la convivialité autour d’une activité au grand air, créer une dynamique intergénérationnelle et remobiliser d’anciens kayakistes.

Nous avons chacun des motivations différentes et les projets à mettre en place sont nombreux, c’est ce qui fait notre richesse. Nous aimerions vraiment attirer les habitants de Saverdun, les jeunes, les adultes et les familles dans cette nouvelle dynamique pour partager des bons moments. tous ensemble.Article